Qualipluie Essor Durable
Qualipluie
Qualipluie: Commercialiser une installation de recuperation d eau de pluie

Les périodes longues de sécheresse se multiplient et les pluies subites et abondantes ne sont plus rares. La récupération de l’eau de pluie durant ces périodes de chutes d’eau abondantes permettent de mieux gérer les périodes de sécheresse.

Les obligations introduites par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 pour les collectivités et les locaux industriels en terme de récupération et de traitement des eaux pluviales produisent également un effet moteur dans le développement de ce marché.

Le crédit d’impôt sur le revenu s’applique aux dépenses payées entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2009. Ces dépenses ne peuvent ouvrir droit au crédit d’impôt que si l’ensemble des équipements définis dans le code général des impôts sont fournis et installés par une même entreprise et donnent lieu à l’établissement d’une facture.

Les économies possibles pour l’utilisateur peuvent atteindre entre 25 et 50% de la consommation suivant les usages, le type d’installation et la pluviométrie. Une famille de quatre personnes avec jardin consomme approximativement 100 m3 d’eau non potable qui pourraient être de l’eau récupérée.

Les économies sont réelles mais il ne faut pas oublier de mentionner que lorsque la cuve est pratiquement vide, elle doit être alimentée par de l’eau du réseau d’eau potable. En sur-dimensionnant la cuve, ce phénomène peut être amoindri. Le but est de trouver un juste équilibre notamment en se renseignant auprès de météo France sur la pluviométrie des dix dernières années dans votre région. La cuve doit pouvoir pratiquement subvenir aux besoins du client entre deux périodes de pluie.

Lors des visites chez le client vous pouvez vous munir de la plaquette de présentation de la marque collective QUALIPLUIE, du diagnostic pré-travaux et lui proposer un contrat d’entretien.


  • Le Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire modifie l'article 200 quater du code général des impôts relatif aux dépenses d'équipements de l'habitation principale. Il est ajouté notamment des éléments complémentaires pour l'usage de l'eau de pluie à l'intérieur des habitations : une pompe ou un surpresseur d'une puissance inférieure à 1 kilowatt, un réservoir d'appoint, un ensemble d'étiquetage/marquage des canalisations et des compteurs.

    Vous pouvez consulter l'intégralité du texte dans la partie crédit d'impôt et subventions

Toutes les actualités
Devenez titulaire Qualipluie