Qualipluie Essor Durable
Qualipluie
Qualipluie: Philosophie

L’idée est née en Poitou-Charentes durant l’été 2005. Aujourd’hui, la CNATP (Chambre Nationale des Artisans des Travaux Publics, des Paysagistes et des Activités annexes) développe la marque collective QUALIPLUIE.

Cette enseigne souhaite rassembler des artisans du paysage, des travaux publics mais aussi des plombiers et des maçons qui ont envie d’appartenir à un réseau de professionnels formés spécifiquement à l’installation d’ensembles de récupération des eaux de pluie.

La marque collective QUALIPLUIE appartient à la CNATP et est gérée par une association indépendante Essordurable. Les compétences des titulaires seront actualisées et approfondies autant que de besoin, l’appartenance au réseau de la marque QUALIPLUIE étant strictement encadrée. En effet, cette marque collective ne peut fonctionner que si chacun des participants respecte son règlement.

Toute entreprise qui souhaite se prévaloir de cette marque doit répondre à plusieurs critères. Tout d’abord être en mesure de montrer sa compétence, c'est-à-dire disposer au sein de l’entreprise de personnes formées aux techniques de la récupération des eaux pluviales et capable de réaliser les travaux selon les « règles de l’art ». Au-delà des aspects purement techniques, cela signifie tout particulièrement être au fait des règlementations en vigueur.

Au plan de la relation client, l’entreprise doit assurer un travail d’information essentiel pour aider le client dans ses choix et préconiser la technique la plus adaptée. Il doit également le soutenir par le biais de conseils en ce qui concerne les aides fiscales qu’il est susceptible d’obtenir.

C’est en répondant à ces critères que l’entreprise peut se prévaloir du droit d’usage de la marque collective QUALIPLUIE. Ce faisant, elle bénéficiera de la renommée et des produits créés par QUALIPLUIE, qu’il s’agisse d’outils commerciaux, d’informations, de campagnes de promotion ou de formations techniques et commerciales.


  • Le Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire modifie l'article 200 quater du code général des impôts relatif aux dépenses d'équipements de l'habitation principale. Il est ajouté notamment des éléments complémentaires pour l'usage de l'eau de pluie à l'intérieur des habitations : une pompe ou un surpresseur d'une puissance inférieure à 1 kilowatt, un réservoir d'appoint, un ensemble d'étiquetage/marquage des canalisations et des compteurs.

    Vous pouvez consulter l'intégralité du texte dans la partie crédit d'impôt et subventions

Toutes les actualités
Devenez titulaire Qualipluie